Merlin Lambert, « Juifs et pieds-noirs, ou « juifs pieds-noirs » ? L’exemple du cinéma », Diasporas, n°27, 2016

Nous avons le plaisir de vous annoncer la parution du n°27 de la revue Diasporas intitulé « Judaïsmes: parcours dans la modernité », pour lequel Merlin Lambert, ancien étudiant du Master Histoire & Audiovisuel et ancien membre de Doct’ISOR, a rédigé un article issu de son mémoire:

Merlin Lambert, « Juifs et pieds-noirs, ou « juifs pieds-noirs » ? L’exemple du cinéma », Diasporas, n°27, 2016, pp. 125-142.

Résumé :
L’appellation « juifs pieds-noirs » est-elle légitime ? Si l’on peut en douter au regard de l’origine autochtone des juifs du Maghreb et des forts clivages ethnico-religieux qui sous-tendaient la société coloniale, il faut pourtant rappeler que la dénomination « pieds-noirs » s’est imposée dans le contexte bien précis de la guerre d’Algérie pour désigner l’ensemble des non-musulmans, qui deviendront des « rapatriés ». Par la suite, les rapatriés juifs en viendront à se détacher du groupe pied-noir pour affirmer une identité spécifique : « séfarades ». Pour autant, les productions cinématographiques postérieures aux rapatriements ont, semble-t-il, créé un imaginaire commun aux pieds-noirs juifs et non juifs…

Mots-clés : juifs, pieds-noirs, rapatriés, séfarades, cinéma.
Mots-clés géographiques : France, Maghreb, Algérie, Tunisie, Maroc. 

« Patrice Chéreau en son temps » (nov-déc. 2016)

A partir de novembre, une série de manifestations culturelles autour de Patrice Chéreau se déroulera à Paris.

Porté par Pascale Goetschel, Marie-Françoise Lévy et Myriam Tsikounas, cet ensemble, intitulé « Patrice Chéreau en son temps« , connaîtra différents moments.

couverture-purUne exposition consacrée aux années de jeunesse de Patrice Chéreau, au lycée Louis-le-Grand.

Une soiré de lectures à l’Odéon-Théâtre de l’Europe

Une rétrospective des œuvres à la Cinémathèque Française

Un colloque international de trois jours, intitulé « Patrice Chéreau en son temps »

– Un beau livre, intitulé Patrice Chéreau à l’œuvre, édité aux Presses Universitaires de Rennes (PUR) accompagnera les manifestations culturelles. Il sort en librairie le 4 novembre prochain.

Un blog éphémère recense toutes ces manifestations culturelles.

Les Rencontres de la SCAM

Du 26 janvier au 6 avril 2017, Ariane Gardel recevra plusieurs documentaristes à la SCAM, la Société Civile des Auteurs Multimédia, et échangera avec eux autour de leur filmographie et de leurs problématiques. Parmi les invités de cette année, vous pourrez retrouver Nicolas Ribowski, Marie Mandy, Caroline Pochon, Serge de Sampigny, Ted Anspach et Michèle Dominici. Les rencontres de la SCAM, ouvertes aux étudiants, auront lieu aux dates suivantes, les jeudi de 15h30 à 17h30 dans la salle Charles Brabant : Lire la suite